« Accueil | Pour qui se prend t'il? » | Au revoir religion de l'amour et de la paix... » | John Edwards: Priceless... » | La nation et le libéralisme » | Ce qu'il faut se souvenir au sujet de la Chine » | Abolir la Commission Canadienne du blé » | Livres à mon chevet » | Le mythe de la Suéde » | La parodie de l'éthanol... » | The Métropolitain : La contribution des anglophone... »

C'est comment tu taxes qui compte!

Je ne dis rien de neuf pour ceux dans les couloirs des départements d'économie, mais il est mieux de taxer la consommation et réduire l'impôt des entreprises pour financer les activités de l'État - tant et aussi longtemps qu'elles sont bien conçues!
La taille de l'État n'est pas une variable significative dans la création de richesse, c'est comment l'État se finance. Si il se finance de la poche des impôts sur le bénéfice des sociétés, il réduit le stock de capital, les extrants et les salaires. Il est donc tout simplement plus équitable et efficace de mettre l'accent sur la taxation de la consommation.
Je sais que j'invente rien, mais c'est comme il faut toujours se répéter au Québec...

Libellés :

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Vincent Geloso

Blogroll




    Share Top Blogues Add to Technorati Favorites Blog-onautes Directory of Politics Blogs Politics Top Blogs Politics Blogs Vincent Geloso: 100% libéralisé Sonde de mesure

    Powered by FeedBurner

    Abonnez vous au podcast


    Subscribe to Vincent Geloso: 100% libéralisé by Email
Publié avec Blogger
& 3C