« Accueil | Livres à mon chevet » | Le mythe de la Suéde » | La parodie de l'éthanol... » | The Métropolitain : La contribution des anglophone... » | Pleurez ou hausser les épaules » | Comment on se "mondialise"? » | Menteuse et voleuse? » | Obsession syndicale? » | Indexer à l'IPC? » | La vie en rose »

Abolir la Commission Canadienne du blé

J'admet ne jamais avoir été un partisan de la Commission Canadienne du Blé(CCB), mais l'étude publiée par Informa hier me donne raison. Elle démontre que celle-ci n'est pas seulement coercitive mais contribue aussi à empêcher les agriculteurs de blé et d'orge de saisir des opportunités lucratives.

  • La CCB met en marché le blé des agriculteurs (au lieu de laisser les agriculteurs le faire librement) comme vendeur unique promettant qu'ils seraient capables d'être des décideurs de prix au lieu d'être des preneurs à cause que la CCB contrôle 20% des exportations mondiales de blé(supposément) et ainsi bénéficier les agriculteurs
  • Toutefois, la CCB selon l'étude d'Informa n'a que 14.5% des exportations de blé et n'est qu'un preneur de prix. C'est encore pire pour l'orge où on parle de 11%.
  • Sans l'avantage de pouvoir contrôler partiellement les prix, la CCB fait assumer aux agriculteurs les coûts de l'administration et les désavantages associés au vendeur-unique (CCB)
  • Ce coût se chiffre entre 2.25 et 3 milliards de dollars canadiens sur les cinq derniéres années si on compare à ce qu'ils auraient pu faire dans un marché ouvert.

Je pense que c'est clair que la CCB a fait son temps...

Libellés : , ,

La commission canadienne du blé (Canadian Wheat Board) a toujours symbolisé la main mise de l'Est (le trio Ontario-Québec-Maritimes) sur l'Ouest du pays principal producteur de blé (Manitoba, Saskatchewan, Alberta et C-B).

C'est un des trucs qui permet la fomentation adéquate d'un mouvement séparatiste de l'Ouest de plus en plus puissant à ne pas sous-estimer.

Redonner le pouvoir aux véritables décideurs, les producteurs de blé serait la chose adéquate à faire parce que le jour où l'Ouest tiendra son référendum afin de créer la République Indépendante Canadienne de l'Ouest, il sera trop tard, ce sera l'apothéose d'un sentiment d'être floué toujours croissant de l'Ouest canadien.

Enregistrer un commentaire

Vincent Geloso

Blogroll




    Share Top Blogues Add to Technorati Favorites Blog-onautes Directory of Politics Blogs Politics Top Blogs Politics Blogs Vincent Geloso: 100% libéralisé Sonde de mesure

    Powered by FeedBurner

    Abonnez vous au podcast


    Subscribe to Vincent Geloso: 100% libéralisé by Email
Publié avec Blogger
& 3C